Mission SALA : revue de presse

Juil 22, 2020

TRIBUNE. Robots tueurs autonomes : pour des députés, “la France s’expose à un décrochage technologique majeur”

Pour les parlementaires Claude de Ganay et Fabien Gouttefarde, la France et l’Union européenne doivent dès maintenant anticiper les enjeux éthiques et industriels soulevés par les systèmes d’armes létales autonomes, aussi appelés “robots tueurs”.

lire l’article sur le JDD.fr

Armes autonomes : le député de l’Eure Fabien Gouttefarde présente son rapport

Le député Fabien Gouttefarde (LREM) présente mercredi 22 juillet 2020 le rapport de la mission d’information sur les systèmes d’armes létaux autonomes. Un point crucial pour l’armée française qui soulève de nombreuses questions et craintes. L’élu eurois détaille.

lire l’article de Paris-Normandie

Soldats robots : au-delà de la recherche technologique, un débat juridique et éthique

Sur le champ de bataille, quelle place doit occuper la machine au détriment de l’humain ? Si les systèmes d’armes létales autonomes (SALA) semblent encore loin d’être opérationnels, deux députés alertent sur les dangers d’un décrochage technologique en Europe.

lire l’article de ZDnet.fr

Journal de 18h

Et puis les robots tueurs font aussi la Une. C’est un peu comme la dissuasion nucléaire : personne ne veut utiliser de telles armes, mais tout le monde veut les posséder !

écouter le journal de France Culture

Pourquoi et comment les armées s’intéressent aux robots tueurs

Un rapport parlementaire met en évidence une nouvelle course aux armements basés sur l’intelligence artificielle. Les Etats-Unis, la Russie et la Chine s’y intéressent afin d’acquérir la supériorité technologique sur l’adversaire. La France s’interdit l’emploi de systèmes d’armes échappant à tout contrôle humain.

lire l’article de UsineNouvelle.com

Faut-il autoriser les robots tueurs au sein des armées ?

Ce n’est plus de la science fiction : la Chine, les Etats-Unis et Israël ont déjà développé des technologies de ce type. La France doit-elle leur emboîter le pas ?

regarder le reportage du JT de 20h de France2

« Robots tueurs » : les mille questions posées par les armes autonomes

Les systèmes d’armes létaux autonomes, alias les SALA, n’existent pas encore, concluent les députés Claude de Ganay et Fabien Gouttefarde, dans un rapport à l’Assemblée nationale. Ils plaident néanmoins pour un cadre international plus élaboré qu’aujourd’hui, afin de surveiller l’évolution de cette autonomie.

lire l’article de Les Echos

Les robots tueurs inquiètent déjà

Un rapport parlementaire sur les robots armés autonomes a été présenté le 22 juillet dernier. S’ils n’existent pas encore, l’Europe les réglemente déjà.

 

lire l’article de LEchoRepublicain.fr

L’inquiétude monte à l’international vis-à-vis d’hypothétiques “robots tueurs”

Les robots-tueurs sont bien présents dans l’univers cinématographique, « The Terminator » étant certainement l’exemple le plus célèbre. Pourtant, alors que les armes pleinement autonomes se rapprochent de plus en plus de la réalité, Human Rights Watch alerte une nouvelle fois sur le besoin d’une législation.

 

lire l’article de Clubic.com

“Robots tueurs” dans l’armée : “La responsabilité humaine, la possibilité d’avoir la dernière main sur la machine, est absolument fondamentale”

Deux députés présentent mercredi un rapport parlementaire sur les SALA, les systèmes d’armes létaux autonomes. Ils estiment qu'”en aucun cas la décision de tir ne pourrait être confiée à un système autonome” et que la France doit pousser à une règlementation internationale très contraignante.
L’intelligence artificielle est de plus en plus présente sur les champs de batailles, il est nécessaire de se prémunir contre l’utilisation de “robots tueurs” indiquent deux députés, Claude de Ganay député Les Républicains du Loiret, et Fabien Gouteffarde député LREM de l’Eure, qui présentent mercredi 22 juillet leur rapport sur les SALA, les systèmes d’armes létaux autonomes. Un rapport que franceinfo s’est procuré en avant-première.

lire l’article de franceinfo.fr

Vers des « robots tueurs » ?

Deux députés ont présenté mercredi 22 juillet un rapport sur les systèmes d’armes létaux autonomes (SALA), souvent présentés comme des « robots tueurs ».

lire l’article de Le Croix

Robots tueurs: entre fantasme, réalité discutée et obligation de recherche

Le cinéma l’a grimé en humanoïde “Terminator” puis l’a organisé en armée dans “La guerre des étoiles”. Le robot tueur n’est aujourd’hui ni l’un ni l’autre, mais il fait l’objet de recherches, négociations et débats sémantiques.
Le sujet est au coeur d’un rapport d’information de parlementaires français publié mercredi sur fond de constat implacable: les “robots tueurs”, terrifiants avatars de l’intelligence artificielle (IA), constitueront la troisième révolution de l’Histoire de la guerre, après la poudre à canon et la bombe atomique.

lire la dépêche de l’AFP

1972, réflexion sur la responsabilité humaine de l’usage des robots

Verrons-nous bientôt des robots tueurs dans l’armée ? En tout cas, deux députés présentaient ce mercredi un rapport parlementaire au Sénat sur les SALA, les systèmes d’armes létaux autonomes. En 1972, l’émergence de ce type de robot questionnait déjà les chercheurs sur la responsabilité humaine de leur usage…

lire l’article sur l’INA.fr

UN APPEL À RÉGLEMENTER LES « ROBOTS TUEURS »

Deux parlementaires dressent un rapport de mise en garde sur l’utilisation de systèmes d’armes létales autonomes.
Tuer plus vite, avec précision et, pourquoi pas, de façon autonome… tel est le rôle attendu des futurs « robots tueurs » promis par l’intelligence artificielle dans la course aux armements. Deux députés (LaREM et LR), Fabien Gouteffarde et Claude de Ganay, ont eu la bonne idée de mettre à profit leur temps pour se pencher sur cette invention. Ils présentaient mercredi 22 juillet un rapport parlementaire sur ces systèmes d’armes létales autonomes (SALA).

lire l’article de L’Humanité

“Robots tueurs” dans l’armée : deux députés soulignent la nécessité d’un contrôle humain

Deux députés ont présenté, mercredi 22 juillet, un rapport sur les SALA, les systèmes d’armes létaux autonomes. Les parlementaires estiment que “la responsabilité humaine, la possibilité d’avoir la dernière main sur la machine, est absolument fondamentale.”

 

lire l’article de MidiLibre.fr

Robots tueurs : le développement des armes autonomes semble inarrêtable

Dans un nouveau rapport, Humans Rights Watch s’inquiète du manque de prise de conscience sur les “robots tueurs”.

Tanks, drones, tourelles : les armes létales autonomes, ces équipements militaires boostés à l’intelligence artificielle et ne nécessitant aucune intervention humaine, inquiètent. Beaucoup, même, tant elles ne cessent de se développer alors que les superpuissances mondiales se refusent à encadrer leur production.

 

lire l’article de techno.konbini.com

Armes autonomes : les “robots tueurs” n’existent pas, selon une mission d’information française

Une mission d’information a délivré son rapport sur les systèmes d’armes létaux autonomes en commission de Défense, le 22 juillet 2020. Les deux députés rapporteurs ont démontré qu’il serait plus important de développer l’intelligence artificielle militaire plutôt que de la limiter, puisque les “robots tueurs autonomes” n’existent pas et ne pourront jamais exister, selon eux. Explications.

 

lire l’article de tv5monde.com

Pin It on Pinterest