FABIEN GOUTTEFARDE

DÉPUTÉ DE LA 2ÈME CIRCONSCRIPTION DE L'EURE

☑️ ASSOCIATIONS ET BENEVOLES :

➡️ En France, l’aide alimentaire vient aider 5,5 millions de personnes dans le besoin. Elle est menée par des associations que les Français connaissent bien : les banques alimentaires, les Restos du Cœur, etc, avec le soutien financier de l’Etat.
Cette aide repose sur les associations et leurs bénévoles. Parmi ces bénévoles, il y a souvent des personnes à la retraite. Ces personnes doivent respecter tout particulièrement les consignes de confinement, et nous devons dans le même temps assurer avec les associations le maintien de l’aide alimentaire.
➡️ La distribution alimentaire peut continuer sous réserve d’un certain nombre d’aménagements qui doivent permettre de respecter les mesures barrière.
➡️ Les activités associatives solidaires ne sont pas concernées par les fermetures administratives.
Ce sont des activités essentielles qui permettent aux plus vulnérables de conserver leur dignité mais surtout de survivre.
➡️ Les actions essentielles de lutte contre la précarité bénéficient de dérogations aux mesures de restriction de la circulation.
Une circulaire est en cours de finalisation pour envoi aux Préfets.
➡️ L’accès inconditionnel à l’accompagnement social sera préservé.
➡️ Les barrages de police ne viseront pas à contrôler la régularité de la situation administrative des personnes.
Nous appelons les CCAS à prendre le relais des associations à chaque fois que cela sera possible.

 

 

Pin It on Pinterest