QUESTION ECRITE

Déposée au JO le 23/01/18

Ministre interrogé : Europe et affaires étrangères

Réponse publiée le : /

Initiative « euroafricaine » contre la trafic d’êtres humains en Afrique

QUESTION

M. Fabien Gouttefarde interroge M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur l’initiative « euroafricaine » annoncée par le chef de l’État lors de son discours du 28 novembre 2017 à l’Université de Ouagadougou. Le Président de la République avait alors indiqué qu’une telle initiative serait proposée pour « frapper les organisations criminelles et les réseaux de passeurs » qui exploitent les migrants subsahariens en Libye. Actuellement, le nombre de personnes exploitées à travers le monde est estimé, chaque année, à 2,5 millions. La France n’a pas été inactive face aux drames causés par le trafic d’êtres humains : par exemple, en 2013, concernant le cas spécifique de l’Afrique, le ministère des affaires étrangères a élaboré une stratégie de lutte contre ces trafics en Afrique de l’Ouest. Il a, notamment, mis en œuvre un Fonds de solidarité prioritaire (FSP) pour appuyer la lutte contre la traite des êtres humains dans les États du Golfe de Guinée. Pour autant, une politique de lutte efficace nécessite la mobilisation d’acteurs africains et européens. L’Europe, qui accueille de nombreux migrants fuyant ces exactions, est directement concernée. Une politique menée conjointement par l’Europe et l’Afrique, comme annoncée par le Président en novembre 2017, est donc nécessaire et essentielle. Il souhaite connaître l’état d’avancement et le calendrier de cette initiative.

REPONSE

En attente…

Pin It on Pinterest